AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum RPG sur l'anime Shingeki no Kyojin
 

Partagez | 
 

 I runaway but... I should not isn't it? || Petra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Civil
Messages : 39
Réputations : 47
Date d'inscription : 22/06/2015
MessageSujet: I runaway but... I should not isn't it? || Petra   Jeu 25 Juin - 13:00

I'm lost...
Petra & Lydvine
Bon, là, elle était paumée. Voir même pire que perdue, là. Ou est-ce qu’elle était ? Franchement, elle n’en savait rien. Déjà qu’elle ne pigeait pas grand-chose à la vie, mais là, Lydvine était comme un petit pois solitaire dans une assiette vide. Quoi que, la comparaison n’était pas si mauvaise, dans un contexte comme le nôtre. Elle marchait à l’aveugle – mais genre, plus que d’habitude, ahem – en essayant de deviner ou elle se trouvait. Elle se souvenait vaguement s’être endormit dans un endroit moelleux et s’être réveillée en terrain non identifié.

Ce qu’il s’est passé, je vais vous le dire, bande de petits curieux. Mais accrochez-vous à vos slips parc que ça décoiffe la jument ! … Nan j’déconne, rien d’exceptionnel en vue, en fait. Juste, Lydvine se baladait, comme à son habitude, dans les différents quartiers de sa ville, Doomer, son chien d’aveugle sur les talons. Comme elle est à moitié aveugle et qu’elle ne distingue que du flou pour le moment, ses autres sens sont bien plus pointilleux, ce qui peut parfois être un avantage. Parfois. Parce que pas dans notre cas, pensez-vous, ce serait trop simple.

La gosse avait senti une bonne odeur, quelque part entre deux rues jonchées de pièces de bois. Alors que Doomer s’amusait à batifoler quelques rues plus loin, la Dorn se laissait guider par l’instinct, jusqu’à arriver à une charrette qui sentait bon la bonne nourriture. Mais pas que. Il y avait aussi de douces sensations sous ses petits doigts couverts de pansements. C’était du tissu de première qualité. C’est là que les choses se compliquent. Au lieu de redescendre et de repartir en contournant les ennuis, la mioche s’était laissé aller à s’endormir, comme ça. Un coup de barre, ça ne pardonne rarement. Et puis elle était bien installée donc bon.

Les marchands avaient jeté un pan de tissu autre au-dessus de leur précieux chargement, sans voir qu’il y avait une passagère clandestine miniature dedans et puis ils étaient repartis vers Stohess, là où on les attendait, à la base.

Voici comment tout a commencé. Parce que fatalement, Lydvine s’est réveillé au bout d’un moment. Et elle a senti qu’elle bougeait. Elle a donc voulu savoir où elle se trouvait. Mais elle s’est lamentablement cassé la gueule du chariot, sans arriver à se faire remarquer puisque le convoi à continuer sa joyeuse traversée – l’inconvénient d’être en fin de file, quoi. Et partant de là, une fois relevée, elle avait erré, de ci, de là, essayant de découvrir ou elle se trouvait. Sans résultats.

Ca faisait maintenant plusieurs heures qu’elle errait aléatoirement. Elle commençait à avoir froid et très faim – ça s’entendait à son estomac d’ailleurs. Mais franchement, pourquoi fallait-elle qu’elle ait un karma aussi pourri, hein ?
electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice & Administratrice
Messages : 77
Réputations : 123
Date d'inscription : 04/05/2015
Localisation : Dans la cour d'entraînement.
MessageSujet: Re: I runaway but... I should not isn't it? || Petra   Lun 29 Juin - 17:59

ARE YOU LOST?
Lydvine & Petra

You should not run away like this! Parfois, Petra se demandait si elle n'était pas un peu trop gentille. Elle ne pouvait pas dire non. Elle ne disait jamais non, lorsqu'on lui demandait quelque chose. En même temps, il n'était pas coutume de refuser un ordre d'un officier supérieur. Mais là, il s'agissait d'une mission non obligatoire. De ce fait, la rouquine aurait put facilement relayer la besogne à une autre officier de son grade. Comme Auruo, par exemple… Mais voilà, à peine la demande était sortie de la bouche de son supérieur que Petra s'était empressée d'accepter joyeusement, voulant se rendre encore un peu plus utile.

Et voilà qu'elle se retrouvait seule, dans les rues de la ville souterraine. La jeune Ral ne pouvait pas mentir : elle ne s'y sentait pas à l'aise. C'était sa première fois dans ce genre d'endroit, dans la ville souterraine. Elle qui était née dans une famille plutôt aisée, elle n'était pas habituée à voir ceci. Les pauvres mendiants par terre,  incapables de se relever d'eux même ; les maisons délabrées, tenant à peine debout ; la pauvreté environnante ; les conditions de vie que l'on devinaient insalubres, horribles. Tout cela lui serrait le cœur, et à chaque nouveau pas, elle voulait repartir, ne plus voir ce genre d'horreurs. Comment pouvait-on laisser de pauvres personnes vivre ainsi ? Petra se le demandait. Il y avait bien quelque chose à faire pour les aider, non ?

Mais elle devait d'abord se concentrer sur sa mission. On lui avait annoncé que ces temps-ci, il y avait eu beaucoup de trafiques. De nourritures, même d'organes. Ce n'était pas exceptionnel ici, c'était même fréquent, quelque chose de banal de la vie de tous les jours. Cependant, ces dernières semaines, les records avaient explosés, inquiétant les habitants de la surface. On avait donc demander à la jeune Ral d'inspecter tout cela. Contrairement à certains soldats, elle n'avait pas un aspect menaçant, et ses supérieurs pensaient qu'on la laisserait tranquille. De plus, elle était libre en ce moment, ce qui n'était pas le cas de tout le monde. Alors autant rendre service, n'est-ce pas ?

Même si personne ne semblait vouloir se jeter sur elle, Petra gardait ses yeux et esprit en alerte. Qui sait ce qui pouvait se produire ? Il ne c'était rien passé depuis son arrivée, mais mieux valait rester prudent dans un endroit inconnu comme celui-ci.

Les grands yeux ambrés de la rouquine s'attardèrent quelques secondes sur une personne en particulier. Une fille. Petite. Une enfant sûrement. Définitivement. Aux cheveux plutôt longs, argiles, qui, même de loin, semblaient doux. Elle devait sûrement en prendre grand soin. Petra sourit. C'était touchant, de voir des enfants ainsi. Qui semblaient encore si innocents. Et un peu de féminité n'était pas de trop dans ce monde si masculin ! Pour être franche, la rouquine se demandait quand étais-ce la dernière fois où elle avait pris un tant soit peu soins d'elle. Cela semblait si loin...Elle n'avait plus le temps pour ces futilités, de toute manière. Ses journées étaient bien trop remplis depuis qu'elle avait intégrée le Bataillon d'Exploration, et encore plus depuis son entrée dans l'Escouade Levi !

Pourtant, Petra fronça les sourcils devant cette image. Quelque chose l'intriguait. Au fil des années, elle avait acquis une certaine capacité d'observation, et là, elle en était sûre et certaine, cette petite fille n'était certainement pas dans son élément naturel. Perdue ? Doucement, la jeune Ral s'approcha de la brunette, en essayant de paraître la moins menaçante possible.

« Jeune fille ? Est-ce que tu vas bien ? J'ai l'impression que tu es perdue ! »
Consciente que cela pouvait sembler un peu trop inquiétant, elle ajouta de sa voix douce et maternelle. « Tu n'as pas à t'inquiéter ! Je suis Petra Ral, du Bataillon d'Exploration ! Tu peux me faire confiance. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil
Messages : 39
Réputations : 47
Date d'inscription : 22/06/2015
MessageSujet: Re: I runaway but... I should not isn't it? || Petra   Mer 22 Juil - 23:54

I'm lost...
Petra & Lydvine
Elle avançait en soulevant un peu de poussière à chacun de ses pas, ses jolis souliers rouges neufs aux pieds. Lydvine traçait son chemin d’une manière aléatoire, sans bien faire attention ou elle allait. En même temps, avec sa vue, se repérer s’annonçait assez compliqué, de base. Doomer n'était pas là, aussi. Cette grosse boule de poils baveuse qui laissait plus de trainées dans son sillage que ne le ferait un escargot en pleine possession de ses moyens aurait permis que sa petite maîtresse déambule, dans des allées plus ou moins bien éclairées.

Maman va surement crier. Elle avait pourtant défendue à Lydvine de s’éloigner de la maison  ; hors, c’était exactement ce que l’enfant avait fait. Elle comprenait sa bêtise, pour le moment. Mais cette fois ci, comme toutes les autres à ses yeux d’ailleurs, ce n’était pas vraiment de sa faute. Comme d’habitude, c’était systématique. Tout le temps la même chose. Pour s’excuser, c’était aujourd’hui le vent qui allait être reconnu fautif. La petite brune avait senti une odeur bizarre, alors elle avait machinalement avancée sans bruits, vers l’endroit d’où venait cette fragrance.

Mais elle avait perdu sa propre piste, sans doute par négligence. Du coup, elle en avait oublié le pourquoi du comment elle s’était éloigné, de base. Elle ne fait que vivre, Lydvine, il ne faut pas lui en demander plus. Les réflexions, ce n’est pas un jeu qui lui convient ; elle apprend mieux dans le feu de l’action, ou, à la rigueur, en mordant la poussière, au sens propre comme au figuré.

Tout doucement, ses chaussettes blanches, bien remontées jusqu’à ses genoux, se pare d’un peu de saleté. L’endroit est sec, mais ça ne semble pas la perturber. Mais il faut dire une chose essentielle, elle ne voit pas toutes les horreurs qui s’étendent devant ses yeux infirmes. Les maisons défoncées, propres à s’effondrer, quelques vieilles traces de sang sec sur les murs pâles des lieux. Non, décidément, elle vit dans sa petite bulle, indélogeable. En même temps, jusqu’à aujourd’hui, personne ne lui avait prêté suffisamment d’attention pour lui décrire le monde qui l’entoure et qu’autrefois, elle pouvait peut-être voir. Ses lunettes sur le bout de son nez lui évitent de trop souffrir de ses agapes fatiguées mais ça ne l’empêche guère de bailler, encore.

Finalement, elle s’arrête. Il y a une chose indéfinie devant elle. Une chose indéfinie qui parle. Lydvine tend sa main pour effleurer du bout des doigts cette curiosité. Elle sourit un peu, sans bien savoir pourquoi. C’est une espèce de grande forme au sommet orange qui lui parle. Comme elle voit floue, elle n’arrive pas bien à identifier. Mais sa candeur naturelle la pousse à se comporter comme la gosse qu’elle est depuis toujours.

« Oh, une carotte qui parle ! »

Ça, c’était fait. Et puis, elle prend deux secondes de réflexion.

"Oh, une carotte dans les bataillons d'exploration?!"

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I runaway but... I should not isn't it? || Petra   

Revenir en haut Aller en bas
 

I runaway but... I should not isn't it? || Petra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Runaway (pc)
» Runaway - L'évadé du futur
» 2x21 - The Runaway Dinosaur
» [MEP]Runaway to the death
» One Piece 638 : Runawayhoshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'attaque des Titans RP :: Intérieur des murs :: Ville souterraine :: Habitations abandonnées-