AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum RPG sur l'anime Shingeki no Kyojin
 

Partagez | 
 

 “ Humanity must ... Die. ” ► End.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre du Bataillon d'Exploration
Messages : 13
Réputations : 15
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 23
Localisation : Non loin.
MessageSujet: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 13:56



I. LE PERSONNAGE.


• NOM : Richter
• PRÉNOM : Maxance ou Max.
• GENRE : Femme.
• ÂGE : 24 ans physiquement ▬ + de 60 en réalité.
• CLASSE & MÉTIER : Soldat dans le bataillon d'exploration Ϟ Shifter.
• ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle.
• AVATAR :
Oerba Yun Fang ▬ Final Fantasy XIII

II. LES DESCRIPTIONS.


MORAL


Je ne mentirais pas dans cette description. Je ne dirais rien qui ne soit pas exacte. C'est une promesse.

Le sentiment primaire qui me maintient en vie est la haine. Au fin fond de mon être grandi cette haine contre l'humanité dont je ne sais que faire pour l'instant. Elle doit patienter le temps que je sois prête dans mes plans, mais je la sens s'impatienter. Elle souhaite exploser enfin et lors de mes transformation, elle revient à la charge plus forte encore. Je la sens parcourir mes veines à la recherche d'un exutoire, enfin. Elle me dévore à tel point que je ne vois plus qu'elle.

Néanmoins, quand j'ai l'impression de perdre pied, cette voix revient.

Suis-je folle ? Probablement. J'entends la voix de cette gamine qui me supplie de revenir à la « vie ». Elle m'implore de lui laisser la chance d'exister et je ne fais que la balayer dans un coin dans mon esprit. Mon coeur est noircie et plus le temps passe, plus sa voix devient difficile à entendre. Elle a cependant encore la force d'intervenir dans les moments qui seraient les plus critiques pour l'humanité. Je cherche le moyen de m'en débarrasser. Cette gamine pleure et me donne souvent des maux de têtes affreux. Elle est la représentation de l'espoir que j'avais en vous, en ce monde. Elle est mon obstacle le plus grand. Même si ça me fait mal de l'avouer, si je n'ai pas encore bougé, c'est aussi à cause d'elle. Elle me freine.

Je porte la haine d'une humanité toute autre que celle que vous voyez. Les hommes sont les seuls êtres capable d'infliger de la douleur à leur semblables sans sourciller. Vous allez me dire que les titans vous bouffe n'est-ce pas ? Et ce simplement pour le plaisir de l'extermination puisqu'ils n'ont pas besoin de se nourrir. Et je vous répondrais que eux, ils sont tellement plus stupides que vous. C'est ce que vous aimez dire, qu'ils n'ont pas la même conscience, ni la même intelligence. A chaque fois que j'entends ces mots, cela ne fait que me conforter d'avantage dans mon choix. Oui, l'humain à la conscience, les sentiments, l'intelligence, mais … Ils m'ont tout de même condamnée. Je n'étais qu'une gamine qui n'avait rien demandée.

Je vous regarde vous entre-tuer sans sourciller. Envoyer vos hommes à la mort pour la survie des autres. Vous pourriez simplement réfléchir. Si seulement vous aviez regarder ce qui était en face de vous il y a plus de soixante ans. J'aurais peut-être pu être votre alliée, mais vous avez attendu si longtemps.... Tout ça pour choisir un gamin qui ne sait pas se contrôler ! Tellement stupide, vous ne valez rien !

Je n'ai qu'un seul but dans la vie, vous détruire. Lorsque ce sera fait, je pourrais enfin mourir. Oui, vous pensez que je vis bien avec mon état, mais ce n'est pas le cas. J'en voudrais toute ma vie à mon père d'avoir fait de moi ce que je suis. Je rêvais d'un monde sans eux, mais aujourd'hui j'en suis à moitié un. Quelle ironie.

Dans la vie de tous les jours, comme couverture à cette haine qui m'anime, je suis une femme distante. Je montre peu d'émotion, d'expression et je regarde le monde. Ma voix en deviendrait presque un mythe pour certains. Je n'ai pas besoin d'échanger avec les humains. J'ai seulement besoin de vous voir mort. Je fais ma vie en tant que soldat et je suis la plupart du temps seule. Mon regard est froid, probablement que cela doit en faire fuir plus d'un. Je ne fais rien qui pourrait me rendre plus suspecte que nécessaire.

Je suis … Simplement un bon soldat qui obéit pour mieux vous exterminer. J'irais pas dire que je suis bonne comédienne, seulement que le fait d'être seule me permet de ne pas avoir à mentir. Bien entendu que je sais mentir, sinon je ne serais pas là, mais je n'ai pas besoin de me forcer plus que de raison. Les sourires c'est pareils et le reste également.

▬▬▬

Caractère totalement évolutif.
Pour mieux résumer : Max en veut à la Terre entière. Même si elle souhaite détruire l'humanité, elle n'aime pas pour autant les titans. Si elle est à moitié comme eux, c'est justement parce qu'ils existent. Elle est remplie de haine et ne voit plus qu'elle. Calculatrice et observatrice redoutable. Elle se cache sous une couverture de femme qui a simplement l'air froide et distante, qui ne parle pas beaucoup et qui reste la plupart du temps seule. Mais au fond survit encore la gamine qu'elle était. Sa foi en l'humanité était tellement forte en ce temps-là qu'elle n'a jamais vraiment disparu.


PHYSIQUE



Je ne suis qu'un tas de haines. Un mètre soixante-seize de haine et soixante-quatre kilogrammes de hargne. Je serai plutôt du genre grande et élancée pour dire simplement. Plutôt, mince même. J'ai cependant deux/trois atouts féminins que vous remarquerez sans mon aide. J'ai des formes comme qui dirait le vieux pervers du coin. Depuis longtemps, je ne me considère plus comme une belle femme ou femme laide. Les miroirs me font peur alors je ne saurais vous dire. Après tout, ne dit-on pas que les miroirs sont les reflets de l'âme ? Je pense avoir assez de haine pour ne pas en rajouter une couche en découvrant mon âme noircie.

Des yeux bleus/gris, pâles de loin, mon père disait toujours que de près, ils étaient magnifiques. Cependant, cela me donnait un air triste selon lui. Ce ne sont encore que des conneries de sa part. Mes yeux sont simplement entourés de trop de cils épais ce qui donne cet air petit et triste. Mes yeux n'ont rien de triste. Je ne suis pas triste.

Je ne sais pas réellement comment me décrire à vrai dire, alors faisons simple.

Mes cheveux sont brun foncé, limite noire même. Parfois ils donnent l'impression d'avoir des reflets gris au soleil. Il faut croire que la vieillesse se fait sentir finalement. Vu mon âge, ce ne serait pas étonnant. Ils m'arrivent légèrement en dessous des épaules. Des cheveux trop longs est une gêne plus qu'autre chose. On remarque facilement que je ne m'en occupe pas et qu'ils font n'importe quoi. Il n'y a pas de place précise ou bien de coiffure en particulier. Ils font leur vie et moi je ne m'en occupe pas. C'est perdre du temps pour rien.

Mes sourcils sont fins et aussi foncés que mes cheveux, c'est tout à fait normal me direz-vous. Je dirais qu'ils ont une forme, une ligne étrange, mais j'aime les voir de cette façon-là. Ils donnent à mes yeux un peu plus de mystère ou quelque chose comme cela. À vrai dire, je ne vois pas comment me décrire correctement. Je suis une femme avec des cheveux noirs de un mètre soixante-seize et soixante-quatre kilos, est-ce que ça ne suffit pas ?

Continuons pour en finir.
Je porte deux boucles d'oreilles violettes. Mes oreilles sont plutôt … banales au possible, ce sont des oreilles. J'ai un nez droit et des lèvres assez discrètes sans être inexistante. Disons qu'elles ne sont pas pulpeuses à l'extrême. En dessous de mon oeil droit, vous remarquerez un grain de beauté que j'ai apparemment en commun avec ma mère.

Pour terminer, j'ai plusieurs cicatrices de quand j'étais enfant, mais elles disparaissent avec le temps et je ne sais plus comment c'est arrivé depuis. Une petite dans le cou, une autre sur ma cuisse gauche plus grande et une sur mon pied gauche également. Je ne vois pas comment rajouter plus sur moi.

▬▬▬

Transformation titanesque : Actuellement 14 mètres de haut. De la peau pour recouvrir ce corps énorme. Des longs cheveux noires et des grands yeux bleus/gris. Sa transformation lui ressemble beaucoup. Sa capacité spéciale est de pouvoir recouvrir l'intégralité de son corps de cette matière qui ressemble à de la glace, mais si elle le fait sur tout son corps, elle ne peut plus bouger. Elle est également plus rapide que les titans lambda, tout comme la plupart des Shifter et plus forte.


III. L'HISTOIRE.


MORALE



C'était il y a plus de soixante ans maintenant. Je me tenais là, debout dans cette pièce quasiment vide et je me demandais ce que mon père me voulait.

« Va m'attendre dans la pièce qui est vide au premier, Max. »

À cette époque-là, j'étais encore une petite fille qui croyait en l'humanité. J'avais... Tellement foi en elle, comme les hommes du culte du Mur ont foi en celui-ci aujourd'hui. Mes yeux ne voulaient voir qu'un futur lointain qui puisse être beau, magnifique et éblouissant. Rien n'avait plus d'importance que cet espoir vain en réalité. Au fin fond de mon être de gamine stupide que j'étais, j'y croyais dur comme fer qu'un jour, la vie serait plus belle qu'elle ne l'était à ce moment-là. Les Titans avaient envahis ce monde, ils avaient réduits les hommes au simple statut de bétail se cachant derrière des murs. Nous n'étions rien de plus que des survivants, mais jusqu'à quand ? Mon père avait pour habitude, cependant, de me dire qu'un jour ce serait différent et naïve comme j'étais, je le croyais.

On peut dire que j'étais une gamine pleine de vie et emplit de rêves plus fous les uns que les autres. Tout simplement parce que mon paternel me bourrait le crâne de stupidité. Après tout, nous étions seuls tous les deux dans cette maison. Ma mère était morte peu de temps après ma naissance, une mort naturelle selon les médecins. Je n'ai jamais pu en savoir plus. Cependant, il semble que je lui ressemble plus que de raison, mon père voyant parfois en moi cette femme qu'il avait tant aimée et moi je ne comprenais pas ses mots, mais j'étais heureuse de le savoir. Si cette femme était si belle qu'il le disait, c'est que je devais l'être aussi.

Les enfants sont si simples à berner. En réalité, ses mots de vie meilleure n'étaient destinés qu'à ce moment précis. Cet instant où il a fait de moi un monstre capable de réduire l'humanité à néant.

▬▬▬

Je me tenais là, debout dans cette pièce quasiment vide et j'ai compris bien plus tard ce qu'il me voulait lorsqu'il est entré, une seringue à la main.

▬▬▬

À cette époque, je n'avais pas plus de dix ans. Pour tout dire, les souvenirs deviennent flous avec le temps, ce qui est superflus ne m'est plus utile après tout. Ce que j'étais avant n'est plus nécessaire pour ce que je suis aujourd'hui. J'ai scellé dans un coin de mon esprit cette gamine insupportable qui vient pourtant crier parfois pour me sommer d'arrêter. L'effort est surhumain pour moi à cet instant qui vous raconte tout cela. Je me dois d'être objective sur ce qui a été ma vie un jour pourtant.

Cette nuit-là, après que le soleil eut disparu au loin, derrière la montagne qui berçait notre village près du Mur Maria, j'ai pensé mourir. Même si mes souvenirs déjà à cette époque étaient vagues, j'avais la sensation d'être passée proche de la mort. Mes mains se serraient encore aux draps lorsque mes yeux rencontraient la lumière du Soleil qui se levait le jour suivant. Mes joues étaient humides d'avoir autant pleuré. À mes côtés se tenait mon père, dormant à moitié au sol, à moitié sur le lit. Sa main tenait fermement la mienne alors qu'il dormait encore à point fermé. Je n'ai jamais pu lui demander pourquoi. Jusqu'à quel point croyait-il que je pouvais l'endurer ? Ce monde est cruel et il le sait tout autant que moi, alors pourquoi …

Même avec tout l'amour que je lui portais, même avec toute la foi que j'avais en lui et l'humanité, je n'ai jamais pu me résoudre à lui pardonner, ni à ne pas avoir peur de lui. Dans un sens, on pourrait dire que j'en étais traumatisée peu importe que je me souvienne ou non clairement de cette nuit-là. Mes questions étaient tellement nombreuses, mais lorsqu'il avait ouvert les yeux pour me regarder le fixer, j'ai tressailli de peur. J'étais une gamine après tout et je pensais avoir vécu l'horreur de ma vie. J'étais si stupide.

Quand mon père a pleinement pris conscience que je le craignais, il n'a plus eu le choix que de m'élever de façon militaire, me faisant obéir par la peur que je ressentais à son égard. S'il m'avait expliqué correctement, peut-être cette enfant en moi aurait-elle pu lui pardonner. Mais un an plus tard j'ai compris ce qu'il m'avait fait.

Ce jour où je me suis blessé en m'entraînant, le sang coulant le long de mon doigt alors qu'il s'approchait pour m'aider. J'ai cru bêtement qu'il voulait peut-être me frapper et j'ai pris la résolution de le tuer. Une épaisse fumée se dégageait dans les airs alors que mon regard le voyait de bien plus haut que d'ordinaire. Pour ne pas vous mentir, je ne me souviens plus très bien non plus de cette première transformation. Et pour vous rassurer, non, je n'ai pas tué mon père. Néanmoins, j'ai fui. Tellement loin. Sans me retourner, j'ai fui, peut-être à la recherche de quelqu'un à tuer, mais je n'ai trouvé personne en chemin. Non, à la place, quelqu'un m'a vu. Il a vu ce titan de cinq mètre de haut courir dans les bois et la peur s'est naturellement répandue progressivement dans les alentours. La plupart ne le croyaient pas fort heureusement, mais ce ne fut pas le cas de tous.

À vrai dire, je ne sais pas comment ils ont compris que c'était moi. Peut-être que les humains sont plus intelligents qu'ils n'en ont l'air. Non, même si vous vous demandez, je ne suis plus humaine, plus depuis ce jour.

▬▬▬

La nuit s'avançait lentement sur notre maison quelque peu isolée des autres et du village. Par la peur qui me tiraillait de vivre entre ces murs avec cet homme qui se disait mon père, je me recroquevillais dans un coin de mon lit, j'avais onze ans. Ma première transformation restait un vague souvenir et la peur avait pris une nouvelle tournure. Je n'étais déjà plus la même petite fille. Et puis ces gens sont arrivés. Ils se disaient médecins où je ne sais quoi, mais leur badge laissait penser qu'ils étaient des brigades spéciales. J'ai entendu leur voix forte provenir d'en bas alors que je me suis levée malgré mon côté peureux. Je me suis dirigée en haut de l'escalier et leurs yeux se sont posés sur moi. J'ai eu peur à nouveau.

En ce temps-là, j'avais peur de tout.

Ils ont poussé mon père, l'ont écarté de leur chemin avant de grimper rapidement pour m'attraper par le bras, me mettant des menottes. Je n'ai pas compris ce qui m'arrivait pour tout dire. Ma voix était trop faible pour que mes plaintes ne se fassent entendre, mais lorsque je me suis retrouvée dehors, mon regard en larmes s'est posé sur mon paternel qui me regardait, impuissant. Cet homme m'a abandonnée et je ne lui pardonnerais jamais. En voyant son regard, j'ai commencé à comprendre combien l'humanité est une abomination, combien leur vie ne vaut rien, que seul leur propre survit compte. Je me débarrasse de mon voisin sans sourciller si cela me permet de survivre. Je donne ma fille en sacrifice si cela me permet de vivre tranquillement. Je le hais.

J'ai été conduit dans un bâtiment à en faire trembler les morts eux-mêmes. Ils ont effrité ma foi en l'humanité, lentement, doucement. Ils ont anéanti mes espoirs d'un monde meilleur. Ils ont contribué à ce que je suis aujourd'hui, alors ne vous plaignez pas chez moi, vous êtes coupables. L'humanité doit payer pour ses péchés.

La petite fille que j'étais a compris que l'assemblée qui se tenait devant elle était un peu comme un jugement de sa personne. Ils me jugeaient. Leur mot se bousculait à l'intérieur de moi, de mon esprit. J'entendais dissection, élimination, que tout ceci ne devait jamais se savoir, que ce n'était pas officiel. Ils agissaient en dehors de leur attribution ou alors ils prétendaient être ce qu'ils n'étaient réellement pas en réalité. Je n'ai jamais su si ces hommes étaient réellement de l'armée ou bien s'ils étaient simplement des justiciers masqués ou une connerie dans le genre. Je n'ai jamais compris pourquoi ils m'avaient fait cela.

▬▬▬

Vous vous demandez ce que je suis devenue ? Ils ont essayé de me disséquer comme un vulgaire animal. Mes yeux étaient embrumés par mes larmes qui ne voulaient pas s'arrêter. J'ai senti la lame plonger dans mon thorax pour l'ouvrir en deux alors que j'essayais en vain de crier. Mes pensées sont devenues désordonnées, mais au moment même où je me suis dit qu'il fallait que je les tue tous, je me suis transformée à nouveau. Ils ont causé leur propre perte. Ne pas endormir un monstre est une erreur grave.

Après cela, je n'ai jamais quitté ma transformation. Je l'ai gardée un bon moment, sombrant, devenant un vulgaire titan lambda qui bouffait les gens. Je ne faisais plus partie des murs et je n'ai jamais compris pourquoi. Mes souvenirs sont vagues, flous. Est-ce que nous étions dans un bâtiment en dehors dès le début où ai-je trouvé le moyen d'en sortir pour une fausse liberté ? Je n'en suis plus certaine pour dire vrai.

Je n'ai repris forme humaine que bien plus tard. Longtemps, je me suis laissé porter par cette vague titanesque en moi, j'ai erré en dehors des murs cinquante ans ou peut-être plus. Je n'en suis pas certaine, je ne connais pas mon âge exact à cause de cela. Seulement, j'ai fini par reprendre « vie ». Perdue dans les bois en dehors des murs, je n'ai pas compris ce qui m'arrivait. Je n'ai pas compris pourquoi je n'étais plus une petite fille. Peu à peu les souvenirs sont revenus à la surface et tout à commencer. Ma haine n'a fait que grandir face à l'humanité alors que j'ai maudis les hommes au fin fond de ma forêt. J'ai juré de tuer les hommes, tous jusqu'au dernier.

Je suis revenue en ville, il y a dix ans avec une haine sans nom, sans fond, sans forme. Profitant d'une exploration des bataillons pour me faufiler à l'intérieur. Comme pour bien commencer une vengeance qui n'en finirait jamais, j'ai attendu quatre ans afin de bien me préparer et reprendre mes marques dans ces murs et puis … J'ai rejoint l'armée. Faisant mes classes sans histoire, je me terrais dans un coin, me faisant parfois littéralement oublier. J'ai fini sixième de ma promotion, ne faisant aucune histoire. Vous vous doutez de mon choix de corps d'armée n'est-ce pas ? Il n'y a qu'un seul corps de l'armée que je dois détruire en premier. Tous jusqu'au dernier, les bataillons d'explorations doivent disparaître. Ils sont les plus aptes à nous causer du tort, à nous, les. Shifters. Les seuls véritablement capable de nous tuer. Tous les autres ne sont que des mauviettes.

Bien entendu, j'ai donc assisté à l'arrivée du Titan colossal, il y a cinq ans. Brisant le mur. Tout du moins, je le sais même si je n'étais pas là. Dans le fond, j'ai toujours su ne pas être la seule Shifter, mais je n'en avais jamais « rencontré ». Même si nous faisons partie d'un même groupe, ils sont des gêneurs à mes yeux. Le titan colossal, le Titan cuirassé et même le Titan féminin plus tard. Ils sont une gêne pour moi. Avec leur arrivée, ils ont bouleversé mes plans si longtemps étudiés et mis en place. J'ai tout fait pour m'intégrer ni vu ni connu dans les bataillons. Je n'ai jamais réalisé d'exploit hors normes pour que personne ne me remarque. Je ne suis qu'un nom sur une liste de soldats, rien de plus. Si je mourrais, personne ne se souviendrait de moi.

Je faisais ma vie et suivais les ordres. Durant les opérations extra-muros, je restais sagement à ma place. Parfois, je laissais mourir mes camarades à ma place, les regardant me supplier de les aider, tendant leur main vers moi. Les humains ne méritent pas mon pardon. Pourquoi devrais-je les sauver ? Ils m'ont réduit au simple mot « monstre » pourquoi diable devrais-je les aider maintenant ? En réalité, s'ils me foutent la paix, c'est parce qu'ils ne savent pas ce que je suis. Sinon, j'aurai très vite rejoint à nouveau la section dissection.

J'attendais de pouvoir tous les détruire d'un seul coup, de l'intérieur, mais ils ont tous foutu en l'air. Et puis … Le pire est arrivé. Eren. Jaëger. Ce gamin. Sa transformation en titan n'était pas un problème en soi, mais plus son jugement. Pourquoi ? Pourquoi ils ont donné le droit de vivre à ce gosse ? Pourquoi est-ce qu'il représente l'espoir de l'humanité ? Ce ne sont que des conneries ! Ils auraient dû le disséquer comme ils ont essayé de faire avec moi ! Il aurait dû mourir la gueule ouverte sur une table d'opération !

Je les déteste. Tous. L'humanité va périr, j'en fais le serment. Tous jusqu'au dernier. Je vais tous vous écraser. Vous faire payer. Je détruirais cet espoir qui vous fait avancer. Je vous tailladerai la chair. Et je boufferai vos corps éparpillés sous mes pieds. Vous allez tous mourir !!

♫ Et au fond de moi, une voix continue de m'implorer de sauver l'humanité. Elle crie à en perdre haleine. « Ne tue pas ce que nous sommes, Maxance. » ♫

▬▬▬

* Si la brigade ont réussi à la trouver lorsqu'elle était jeune, c'est parce que l'homme qui a confié le sérum pour la transformée à son père, l'a vendu.

* Son jugement n'a jamais été divulgué parce qu'il est resté secret d'état.

* Elle a reprit le contrôle sur elle-même parce qu'un jour, parmi les cadavres humains que l'on voit parfois, il y a avait un homme qui ressemblait à son père. Bien que ce n'était pas lui, cela a éveillé la petite fille au fond d'elle.

* Pour rentrer dans les murs, elle a piquée un équipement et un uniforme à un mort ainsi que son cheval et s'est joint au bataillon aussi discrètement que possible.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

TON PSEUDO ? Rhea en général !
QUEL ÂGE ? 21 ans uhu !
COMMENT TU ES VENU ICI? Par le biais de Lydvine et Eddart ♥
TES IMPRESSIONS ? J'aime beaucoup ce forum SNK ! Il est très beau **
TU CONNAIS LE CODE ?  
Spoiler:
 

FICHE PAR FALLEN SWALLOW




Dernière édition par Maxance Richter le Lun 29 Juin - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil
Messages : 39
Réputations : 47
Date d'inscription : 22/06/2015
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 14:02

WELCOME MAXOU ♥ 8D
(jesuisfièredetel'avoirsoufflé/pan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre du Bataillon d'Exploration
Messages : 38
Réputations : 47
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 14:14

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche ~

[ Oh! Fang en avatar, très bon choix! Final Fantasy c'est la vie! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice - Designer
Messages : 38
Réputations : 49
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 15:06

OMG ce choix de vava pour un titan shifter ** (avais déjà joué une shifter avec Fang mais le perso était de la garnison)

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ♥
Dis donc, Lydvine tu publitouille bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre du Bataillon d'Exploration
Messages : 13
Réputations : 15
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 23
Localisation : Non loin.
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 17:08

#Lydvine# MERCI ♥
[Tuasbienfait 8D]

#Stelly# Thankx ♥
[Je trouvais qu'elle collait bien avec le personnage de Maxance uhu ! Et puis je suis tombée amoureuse dès que je l'ai vu dans le 13 **]

#Sasha# Uhu merci beaucoup ♥
Et oui, Lydvine fait de la pub partout aha x)
[a déjà jouée Sasha .... C'est le destin /meurs]

Sinon, je pense avoir terminée ma fiche.
Et pour fêter ça.



J'espère qu'elle vous plaira ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice & Administratrice
Messages : 77
Réputations : 123
Date d'inscription : 04/05/2015
Localisation : Dans la cour d'entraînement.
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 17:13


Hello  I love you

Pour moi aussi, elle me semble complète, alors j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validée! A bientôt dans un futur RP peut-être!

(noooooooon! pas cette chanson! je meurs à chaque fois!)

Petra  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre du Bataillon d'Exploration
Messages : 13
Réputations : 15
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 23
Localisation : Non loin.
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 17:19

Merci beaucoup ♥
(Désolée, c'est juste que j'adore cette chanson aha !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice - Designer
Messages : 38
Réputations : 49
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 17:51

Mon dieu le destin en effet... J't'aime bien toi !

Petra tu es a fond dans les vali! Laisse moi du boulot nan mais D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil
Messages : 39
Réputations : 47
Date d'inscription : 22/06/2015
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 19:06

OMG CETTE VALIDATION ECLAIR ♥
GG A TOI MAXANCE, JE M'EN VAIS POURRIR TA RS DU COUP 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice & Administratrice
Messages : 77
Réputations : 123
Date d'inscription : 04/05/2015
Localisation : Dans la cour d'entraînement.
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   Lun 29 Juin - 19:10


Allé, promis Sasha, la prochaine, je te la laisse! Roll
Et oui Lydvine, on ne fait pas attendre! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: “ Humanity must ... Die. ” ► End.   

Revenir en haut Aller en bas
 

“ Humanity must ... Die. ” ► End.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Humanity Has Declined [série]
» Near Humanity: The Motion Comic
» Pathos Humanity
» Exit Humanity
» Pictures that will restore your faith in humanity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'attaque des Titans RP :: Recensement :: Le bureau administratif :: Présentations :: Présentations acceptées-