AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum RPG sur l'anime Shingeki no Kyojin
 

Partagez | 
 

 Maître malgré lui ! [PV Lydvine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nourriture à Titan
Messages : 18
Réputations : 22
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 22
Localisation : Derrière toi !
MessageSujet: Maître malgré lui ! [PV Lydvine]   Ven 4 Sep - 0:48

Maître malgré lui !

Rp avec : Lydvine


Les souterrains ! Ce qui devait être le salut de l'élite de l'humanité, était désormais devenu le repère de ceux qui se trouvaient tout en bas de la pyramide. Ici se côtoyaient tous ceux dont on ne voulait pas. Ces êtres considérés comme les raclures de la pire espèce. Les voleurs, contrebandiers, réfugiés de Maria trop pauvres pour avoir un logement à la surface, orphelins, prostituées, mafieux, pauvres et même quelques très rares Titan Shifters cherchant à se faire oublier afin de mener une vie paisible. Arn et son fils faisaient partie de cette dernière catégorie de personnes. Le cas d'Eren avait suffisamment refroidi les shifters résident au sein des Murs de dévoiler leur pouvoir aux yeux des autres humains. Ces derniers vivaient donc dans la misère comme les autres habitants des souterrains, mais avaient la chance de survivre un peu plus longtemps grâce à leur capacité de régénération qu'ils avaient de plus par rapport à leur congénères.

Arn, Lukas et le cheval vivaient dans les quartiers les plus pauvres des souterrains dans les bidonvilles qui abritaient de nombreux réfugiés de la chute de Maria et de Trost. Encore le shifter avait eu de la chance d'avoir des murs en briques crues au lieu de taule. Vu qu'il ne pleuvait jamais, il n'y avait aucun risque pour les habitations. La maison d'Arn ne se résumait qu'à une seule pièce reliée au toit en terrasse à l'aide d'une échelle. La pièce principale était vraiment désordonnée, mais au milieu de ce chaos, on pouvait distinguer un petit foyer pour faire la cuisine, deux lits sous forme de natte au sol avec une couverture sur l'un d'eux et un hamac. Même dans les souterrains, il y avait des inégalités. Quand on allait près des ruines au centre et près des sorties donnant sur Stohess, les logements étaient bien plus décents et les conditions de vie y étaient meilleures bien qu'elles n'aient rien à voir avec celles de la surfaces. Faut pas rêver non plus.

Arn avait pu voir dans quoi vivaient les habitants de la surface, surtout les plus riches d'entre-eux. Ces derniers vivaient dans de grands domaines, des maisons immenses, ils ne manquaient de rien et ne connaissaient pas la peur des Titans. Mais Arn faisait partie de ceux qui leur avait inoculé une autre peur. Celle des assassins. En effet, ces hommes étaient bien plus craints des humains vivant au sein des Murs que les Titans eux-mêmes. Les Murs n'étaient pas des obstacles pour les assassins qui pouvaient viser n'importe qui et disparaitre aussitôt sans laisser de traces pour les plus expérimentés d'entre-eux. Les nobles craignaient ces êtres pour qui le rang social ne semblait pas être un frein pour passer à l'action. Arn rajoutait un petit plus pour les nobles qu'il assassinait. Avant de les tuer, il leur faisait ressentir la peur des Titans qui était bien lointaine pour la noblesse.

Mais quand il n'avait pas de contrats prévus ou qu'il n'entrainait pas son fils, Arn passait ses journées en taverne ou chez lui à somnoler sur sa natte. Et là c'était le cas. L'homme était avachi vêtu simplement de son pagne. Heureusement qu'il était chez lui et que son fils était le seul témoin de sa tenue insolite. Le gosse, lui aussi dormait encore avachi dans le hamac vêtu de la même dégaine que son père. L'expression "tel père, tel fils" n'avait jamais été aussi vraie entre Lukas et son papa. Cependant, Lukas était plus une boule de nerfs alors qu'Arn était plutôt feignant et grand amoureux de sa natte. Et comme si ce n'était pas déjà assez étrange chez ce jeune homme, son cheval dormait dans la même pièce qu'eux sur sa propre natte à côté de son maître.

Arn avait la chance d'avoir un cheval, chose rare pour une personne de son rang. L'animal en question n'avait rien à voir avec les bêtes utilisées par le Bataillon. Celui-ci était plus petit, trapu, aux membres épais. Mais sa grande particularité était surtout son attachement à son maître presque comme pourrait l'être un chien.

La grasse mâtiné du jeune père fut raccourcie par un gosse déjà debout lui sautant dessus, s'amusant à lui tirer les lèvres et lui ouvrir les yeux afin qu'il veuille bien bouger. Le shifter fini par se lever tirant une mine de déterré qui ne manqua pas de faire rire Lukas.

C'est ça, rigole le mioche !

Arn se leva et s'habilla. L'homme n'avait mit qu'une cape et un pantalon usés et sales sentant une charmante odeur mêlant Titan et bière. Son corps tatoué était aussi marqué de crasse. Il était torse et pieds nus et avait les cheveux longs en bataille. Sa peau était de plus, sombre, chose assez rare dans le coin. Tous ces tics lui avaient valu d'être régulièrement traité de sauvage. Mais il n'en avait rien à faire. Arn n'était pas du genre susceptible. Même sous sa forme Titanesque, fallait vraiment y aller pour le mettre en fureur. Généralement, seul l'insulte de "macaque" et qu'on s'en prenne  son fils fonctionnaient pour l'agacer.

Il tenta d'habiller le gosse, mais celui-ci refusa comme à son habitude. Son père réussi tout de même à lui mettre un cape afin qu'il soit plus présentable. Le shifter attacha un poignard à sa ceinture et dissimula des fléchettes empoisonnées au cas ou ça sentirait le roussi pour lui. Arn avait prévu d'aller à la taverne pour profiter d'une bière et d'un repas avant d'aller se recoucher ou jouer avec Lukas si ce dernier avait envie de se défouler un peu. L'homme avait mit l'enfant sur le dos de sa monture et faisait le trajet à pied tenant l'animal par la bride.

En traversant la rue, Arn tentait de ne pas trop prêter attention à tout ce qu'il se passait. Et pour cause, les meurtres, les orphelins et les cadavres parfois plus très frais étaient monnaie courante dans le coin. Et à force, ça finirait par déprimer et pousser au suicide. Peu à peu, le petit groupe quittait son bidonville de départ pour aller rejoindre le quartier le plus animé de la ville où se concentrait de nombreuses tavernes et c'était aussi là que se tenait régulièrement un marché. L'armée était peu présente dans le coin, les Brigades Spéciales ayant peur des criminels autant que des Titans, au point que cet endroit était sous la domination de gangs travaillant pour des nobles pour la plupart d'entre-eux.

Arn avait beau essayer de ne pas faire attention à la misère autour de lui, il remarqua une présence en s'engageant dans une ruelle étroite et presque déserte. Le shifter ignorait qu'en empruntant ce passage, il en serait bouleversé.






Designed by ClipClap © for Never Utopia| Tout droit réservé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Maître malgré lui ! [PV Lydvine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'avez-vous préféré ? WALL•E ou Volt, Star Malgré Lui ?
» Cinéma : Malgré la barrière de la langue sommes regardés à l'étranger
» [Piatek, Dorothée] Je marchais malgré moi dans les pas du diable
» [Warner] Lucas, Fourmi Malgré Lui
» Ensemble malgré la malédiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'attaque des Titans RP :: Intérieur des murs :: Ville souterraine :: Habitations abandonnées-